Conseils Santé

Lecture et interpretation des resultats de prise de sang

Si vous n’êtes pas du domaine médical, lire les résultats sanguins et en faire une interprétation correcte peut vous sembler impossible. Notez cependant que cet exercice est à la portée de tous à condition que vous compreniez la fonction de chaque élément. D’ailleurs, au nombre desdits éléments que contient les résultats d’une analyse sanguine, vous avez par exemple l’hémoglobine, l’hématocrite, le volume globulaire moyen, l’indice d’anisocytose, les leucocytes, etc. Découvrez dans cet article comment les interpréter après leur lecture.

L’hématie

Il s’agit de l’un des éléments les plus importants du sang. C’est en effet l’hématie qui permet de transformer les gaz que vous respirez. Il s’agit aussi bien du dioxygène (02) que du dioxyde de carbone (CO2). Généralement, pour une femme bien portante, la quantité moyenne de globules rouges (hématie) contenue dans le sang est comprise entre 4,2 à 5,4 millions /mm3. Quant à l’homme, ce dosage est compris entre 4,6 à 6,2 millions /mm3.

Cependant, il peut arriver qu’après analyse les résultats soient différents. En effet, la quantité d’hématite peut être supérieure ou inférieure. Dans le cas où elle est inférieure à la normale, il s’agira là d’une anémie. Si par contre, cette quantité est supérieure, vous avez soit la maladie de Vaquez soit une hypoxie.

L’hématocrite

Sachez tout d’abord que l’hémoglobine est une protéine. Elle se retrouve plus précisément dans les globules rouges. Et comme énoncé plus haut, elle est responsable du transport des gaz que vous respirez. Ainsi, l’hématocrite peut être défini comme étant la proportion ou la quantité d’hématite contenue dans le sang.

Évidemment, cette présence doit respecter une certaine proportion. Chez un homme par exemple, le taux est compris entre 40% à 52%. Chez une femme par contre ce taux est nettement inférieur à celui de l’homme. Il est compris entre 37 et 48%. Cependant, en cas d’anomalie, il faudra vous référer aux autres éléments de l’analyse avant de tirer une quelconque conclusion. Toutefois, ce taux baissera considérablement si la femme est enceinte.

Le volume globulaire moyen

Il s’agit ici de l’élément qui permet de diagnostiquer une anémie. En effet, le volume globulaire moyen désigne la grandeur ou la grosseur moyenne des hématies. Par ailleurs, lorsque l’individu est bien portant, le taux est compris entre 80 et 95 fl. Il peut arriver qu’après analyse les résultats révèlent une baisse du taux. Dans ce cas, vous avez une anémie chronique appelée microcytose. Cette maladie est souvent causée par une carence en fer. Dans le cas où le taux est supérieur à la normale, il s’agira d’une macrocytose. Cette anomalie est quant à elle a plusieurs sources. Au nombre de celles-ci, vous avez l’alcoolisme, une carence chronique en vitamine B12 ou B9 ou les deux.

L’indice d’anisocytose

Cet élément permet juste de s’assurer que l’anémie qui a été diagnostiquée est vérifiée. Mais de quelle façon alors ? Le processus est très simple. L’indice d’anisocytose sert à faire une mise en évidence de la grosseur des différentes hématies contenues dans le sang.

Les leucocytes

Bien qu’ils soient formés dans la moelle osseuse, vous retrouvez ces cellules dans la plupart des organes et tissus du corps. Ce qui est d’ailleurs normal puisqu’il s’agit des cellules du système immunitaire. Cependant, si après analyse son nombre est trop important il est possible que vous soyez en face d’une inflammation. Dans certains cas qui sont d’ailleurs très rare, il peut s’agir d’une leucémie. Par contre une baisse considérable de leur nombre peut être le signal d’une infection virale.